Deux personnes à bord d’un bateau sont secourues près des chutes Niagara

NIAGARA FALLS, États-Unis – Deux personnes à bord d’une embarcation à moteur à la dérive ont été secourues tout près des chutes Niagara, un sauvetage nocturne compliqué par des vents puissants, mais aidé par un abaissement du niveau de l’eau, ont indiqué les autorités, lundi.

La police a utilisé un bateau pour rejoindre l’homme et la femme après que les vents eurent empêché un hélicoptère de s’y rendre.

L’opération ayant duré deux heures et demie s’est amorcée dimanche, vers 23h, après le signalement à la Garde côtière américaine d’un bateau de cinq mètres ayant frappé un récif et étant à la dérive.

L’embarcation se trouvait près de l’île de la Chèvre, située entre les chutes américaines et canadiennes, et la Garde côtière a demandé aux plaisanciers de jeter l’ancre.

Le bateau a continué de dériver jusqu’à ce que les responsables à la centrale hydroélectrique à proximité abaissent le niveau de la rivière Niagara. Cela a permis d’immobiliser l’embarcation à environ un kilomètre du haut des chutes.

Les deux plaisanciers, un homme de 45 ans et une femme de 42 ans, ont mis leur vie en danger simplement en s’aventurant dans la zone d’exclusion de la rivière, a indiqué le lieutenant Patrick Moriarty de la police des parcs. La zone d’exclusion fédérale s’étend sur des centaines de mètres en amont du bord des chutes.

«Nous sommes en quelque sorte la dernière ligne de défense avant que quelqu’un ne traverse les chutes», a dit M. Moriarty, soulignant que son agence et les équipes locales d’urgence réalisaient des sauvetages similaires «plusieurs fois par année».