Braquage en C.-B.: deux suspects sont morts et six policiers ont été blessés

SAANICH, C.-B. — Deux suspects d’un braquage de banque à Saanich, en Colombie-Britannique, ont été abattus après avoir essuyé un barrage de tirs policiers, mardi. Les suspects portaient, semble-t-il, de l’équipement de protection pare-balles.

Six membres de l’équipe d’intervention d’urgence du Grand Victoria ont été blessés dans la fusillade, dont trois gravement, ont indiqué les forces de l’ordre.

Le chef de police de Saanich, Dean Duthie, a ajouté que des résidences du secteur ont été évacuées par crainte de la présence d’un engin explosif dans un véhicule stationné à proximité et relié aux suspects.

En près de 27 ans d’expérience au sein du service de police de Saanich, le chef Duthie dit n’avoir jamais rien vu qui atteint un tel niveau de violence.

«C’est quelque chose qui ébranle une communauté, a-t-il déclaré aux journalistes présents à l’extérieur du poste. Les gens vont continuer d’être affectés par cela et nous en sommes conscients.»

Plus tard en soirée, les policiers ont levé l’ordre de confinement du voisinage après avoir déterminé qu’aucune indication ne permettait de croire qu’un possible troisième suspect était impliqué dans le braquage.

Au sujet des policiers blessés, Dean Duthie a ajouté qu’il s’attendait à en voir certains obtenir leur congé de l’hôpital sous peu, mais que d’autres blessés plus gravement avaient dû être transférés au bloc opératoire.

Les services d’urgence ont été appelés à se rendre sur les lieux d’un braquage de banque, mardi matin. L’appel faisait état d’hommes armés ayant pénétré dans l’institution. Selon le chef Duthie, la fusillade a éclaté quand les suspects sont sortis de la banque, ce qui a créé une situation extrêmement dangereuse pour la population.

«Je ne sais pas qui a ouvert le feu en premier, mais il y a eu de nombreux échanges de tirs. Où nous en sommes en ce moment? Je ne le sais pas», a-t-il commenté.

M. Duthie a confirmé que les deux suspects abattus par la police ont été déclarés morts sur place. Il s’est réjoui du fait qu’aucun membre de la clientèle ou du personnel ou même du public en général n’ait été blessé.

Propriétaire de l’entreprise de service de peinture en bâtiment Gordon Head Paintworks, à Victoria, Jacob McAndrews venait de pénétrer dans le stationnement d’un restaurant de sushi voisin de la banque lorsqu’il a vu des policiers lourdement armés.

«Je leur ai demandé si je devais partir et ils m’ont juste répondu de me stationner dans le coin et de me cacher», a-t-il relaté. C’est à ce moment qu’il a commencé à filmer la scène.

Dans sa vidéo publiée en ligne, on peut voir six policiers courir en position accroupie le long d’un immeuble. L’un des agents positionnés au coin du bâtiment décharge son arme. Des dizaines de tirs peuvent être entendus sur la bande.

M. McAndrews a décrit la scène comme étant «très effrayante».

«C’est la première fois que j’entendais des coups de feu à Victoria, a-t-il soutenu. J’espère que ce sera la seule.»

Une habitante du quartier a confié à La Presse Canadienne qu’elle se trouvait dans sa cuisine lorsqu’elle a entendu des coups de feu retentir peu après 11 h.

«J’ai entendu pop, pop, pop. C’était en succession», a dit la femme, qui ne s’est identifiée qu’en tant que Karen.

«Quelques minutes plus tard, j’ai entendu des sirènes. J’ai certainement entendu plusieurs coups de feu. J’étais dans la cuisine avec la porte arrière ouverte et j’ai entendu du bruit», a-t-elle ajouté.

Saanich est une communauté d’environ 120 000 habitants dans la grande région de Victoria sur l’île de Vancouver. Elle a son propre corps de police.

La Banque de Montréal s’est dite attristée par cet événement et a remercié les services d’urgence pour leur intervention et pour avoir assuré la sécurité de la population.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.