Deux personnes blessées par balles lors d’un conflit dans les rues de Montréal

MONTRÉAL — Deux personnes ont été blessées par balles lors d’un conflit, impliquant une vingtaine de personnes, qui a dégénéré samedi matin à Montréal.

Les événements se sont produits vers 3 h 20 samedi matin près de l’intersection des rues Clark et Sherbrooke, dans l’arrondissement Ville-Marie.

Des policiers se trouvaient à proximité des lieux lorsque le conflit a éclaté. Ils ont d’ailleurs entendu les coups de feu en s’approchant du groupe qui s’est rapidement dispersé au son des détonations.

Un homme de 24 ans a été blessé par balles au haut du corps, ainsi qu’une femme de 29 ans qui a subi des blessures au bas du corps. Ils ont tous deux été transportés à l’hôpital pour y recevoir des soins, mais leur vie n’est pas en danger.

L’homme atteint par les coups de feu se trouvait à bord d’un véhicule en fuite qui a rapidement été intercepté par les policiers. Les deux autres personnes qui se trouvaient à bord du véhicule ont été rencontrées par les enquêteurs, mais leur rôle était incertain à ce moment-là, à savoir s’il s’agissait de témoins ou de suspects.

Quant à la femme blessée par arme à feu, celle-ci s’est manifestée aux policiers lors de l’interception du véhicule pour réclamer de l’aide.

Plusieurs personnes ont été identifiées et devaient être rencontrées par les enquêteurs du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Les circonstances entourant toute cette affaire restent à éclaircir afin de savoir avec exactitude qui sont les témoins, suspects et victimes.

Un périmètre de sécurité a été établi autour de la scène de crime et la rue Clark a été fermée le temps de l’analyse de la scène. Les policiers étaient notamment à la recherche d’images des événements qui auraient pu être captées par des caméras de surveillance d’établissements et de commerces dans le secteur, où se trouve notamment un hôtel et une station-service.