Deux policiers ont malmené un enfant de 5 ans qui avait quitté son école

SILVER SPRING, Md. — Un service de police d’un comté du Maryland a publié une vidéo montrant deux de ses agents en train de réprimander sévèrement un garçon de 5 ans qui s’en allait de son école, l’insultant et menaçant de le rosser.

La vidéo, prise par une caméra corporelle, a été diffusée par le service de police du comté de Montgomery. On y voit l’un des policiers hurlant au visage de l’enfant en larmes.

«On mon Dieu! Je l’aurais tellement battu», dit l’agent en présence de l’enfant.

Il lui dit ensuite: «tu ne m’embarrasseras pas comme ça à l’école».

Shanta Grant, la mère du garçon, a intenté des poursuites pour cet incident survenu en janvier 2020. Selon ses avocats, les policiers traitent l’enfant «comme s’il était un criminel endurci». Ils ont indiqué que Mme Grant réclamait  «justice et compensation équitable pour le traumatisme qu’il a subi».

«Elle espère également que l’incident entraînera des changements dans les pratiques et la formation policière», ont déclaré les avocats, Matthew Bennett et James Papirmeister, dans un communiqué.

Le Washington Post rapporte que le service de police et le conseil scolaire public du comté ont refusé de commenter en détail l’incident en raison des poursuites intentées. Toutefois, le conseil a publié un communiqué affirmant que la vidéo est «extrêmement difficile» à regarder.

«Il n’y a aucune excuse pour que les adultes parlent ou menacent un enfant de cette manière, a déclaré le conseil scolaire. En tant que parents et grands-parents, nous savons que lorsque les familles envoient leurs enfants à l’école, elles s’attendent à ce que le personnel prenne soin d’eux, les garde en sécurité et utilise des processus d’intervention appropriés en cas de besoin.»

Une porte-parole de la police a indiqué au quotidien que les deux agents étaient toujours à l’emploi du service de police à la suite d’une enquête interne.

«Une enquête approfondie a été menée sur l’ensemble de l’événement», a dit le service de police dans un communiqué.

Les agents ont découvert le garçon à environ un pâté de maisons de l’école élémentaire East Silver Spring et l’ont reconduit à l’école où ils ont été accueillis par un administrateur de l’école. La vidéo montre un des policiers en train d’asseoir de force l’enfant qui pleure.

«Cesse ce bruit maintenant, ordonne l’autre policier. J’espère que ta maman va me laisser te battre.»

L’un des agents a sorti ses menottes et fermé l’une des boucles autour du poignet droit de l’enfant.

«Tu sais à pour qui ça sert? demanda-t-il au garçon. Aux personnes qui ne veulent pas écouter et ne savent pas comment agir.»

Will Jawando, membre du conseil du comté de Montgomery, a déclaré que la vidéo «l’avait rendu malade».

«On voit un petit garçon être moqué, insulté, placé dans une voiture de police, rudoyé verbalement par un policier. Ça, c’est de la violence», condamne-t-il.

– Par The Associated Press

Laisser un commentaire