Deux subventions octroyées pour faciliter la conciliation travail-famille-études

MONTRÉAL — Le ministère de la Famille annonce l’octroi de deux subventions à des organismes communautaires dans le but de faciliter la conciliation travail-famille-études.

Ainsi, une subvention maximale de 600 000 $ sera donnée sur quatre ans au Réseau pour un Québec famille, pour son programme de reconnaissance conciliation famille-travail destiné aux employeurs.

Ce programme permet de décerner un sceau distinctif à certains employeurs, le sceau Concilivi, pour reconnaître la qualité de leurs pratiques en la matière, a indiqué lundi le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, en conférence de presse à Montréal.

De plus, une subvention de 300 000 $ sur deux ans est donnée à la Fédération québécoise des organismes communautaires famille pour mieux informer et outiller les parents afin qu’ils se prévalent des mesures déjà en place.

«Il y a une nouvelle culture de conciliation famille-travail-études qui s’installe au Québec et, si ce n’est pas le cas, il faut qu’une nouvelle culture famille-travail-études s’installe, pour répondre aux besoins des familles et des employeurs», a plaidé le ministre Lacombe.

Laisser un commentaire
Les plus populaires