Deuxième décès de la COVID-19 à Terre-Neuve-et-Labrador – et dans l’Atlantique

SAINT-JEAN, T.-N.-L. — La COVID-19 a fait un deuxième décès à Terre-Neuve-et-Labrador — et dans toutes les provinces de l’Atlantique.

La médecin-hygiéniste en chef, Janice Fitzgerald, a indiqué qu’une femme de 61 ans était morte de l’infection au coronavirus.

Un policier à la retraite de 78 ans était devenu il y a un peu plus d’une semaine la première personne à mourir de la COVID-19 dans cette province — et dans les quatre provinces de l’Atlantique.

La docteure Fitzgerald a par ailleurs indiqué lundi qu’on avait recensé neuf nouveaux cas à Terre-Neuve-et-Labrador, portant le total à 226. Elle a aussi précisé qu’une personne était atteinte dans un établissement de soins de longue durée à St.Lawrence. Les membres de la famille et d’autres gens qui ont eu des contacts avec cette personne ont été avisés. Le personnel soignant a aussi subi un test de dépistage, a soutenu la docteure Fitzgerald.

Le premier ministre Dwight Ball a rappelé l’importance de rester chez soi et d’éviter les déplacements non essentiels, mais il ne croit pas qu’il faille pour l’instant adopter des mesures coercitives. «Si vous êtes assez vieux pour conduire, assez vieux pour prendre le traversier, pour prendre l’avion, et bien vous êtes assez vieux pour comprendre les règles», a-t-il dit.

Le ministre de la Santé, John Haggie, a demandé aux citoyens d’arrêter de trouver des façons de contourner les directives. «La « normale » a changé et vous devez redéfinir ce qui est normal. Créez une bulle autour de vous et de votre famille. Restez-y et ne crevez pas la bulle de quelqu’un d’autre.»

Deux nouveaux cas au N.-B.

Le Nouveau-Brunswick a annoncé la mise en place d’un groupe de travail sur la pandémie pour contribuer à la lutte contre la COVID-19.

Le groupe de travail sera investi du pouvoir décisionnel en ce qui a trait à tous les aspects du système de soins de santé, y compris les régies régionales de la santé, le Programme extra-mural et Ambulance Nouveau-Brunswick, les soins primaires et les soins de longue durée, a indiqué le gouvernement.

Le ministre de la Santé, Hugh J. Flemming, a parlé de l’implantation d’une structure de commande de type militaire afin de répondre à un virus qui se propage sans relâche. «Ce groupe de travail a reçu pour mandat précis de veiller à ce que des décisions efficaces et opportunes soient prises en temps réel», a-t-il fait valoir.

Le Nouveau-Brunswick a fait état lundi de deux nouveaux cas — portant le total à 103 dans la province. La médecin hygiéniste en chef, la docteure Jennifer Russell, affirme que les deux nouveaux cas se trouvent dans la région de Moncton et ont été en contact étroit avec des cas connus.

Transmission communautaire en N.-É.

La Nouvelle-Écosse signale par ailleurs 31 nouveaux cas de COVID-19, portant le total de la province à 293 cas confirmés — dont 64 ont été résolus. Bien que la plupart des cas en Nouvelle-Écosse aient été liés à des voyages ou à un cas connu, la province a confirmé que des cas sont maintenant liés à la transmission communautaire.

La Police régionale de Halifax a indiqué qu’elle avait émis en fin de semaine 39 constats d’infractions aux règles de santé publique, surtout pour s’être trouvés dans des secteurs interdits. Ce corps policier a remis 47 contraventions depuis que la province a décrété l’état d’urgence sanitaire le 22 mars.

L’Île-du-Prince-Édouard ne signale de son côté aucun nouveau cas; le total provincial demeure donc à 22. La médecin-chef, Heather Morrison, affirme que huit des cas de la province sont considérés comme rétablis.