Dévastation et opérations de sauvetage après le passage d’un typhon au Japon

TOKYO — Des hélicoptères, des navires et 27 000 soldats étaient déployés à travers le Japon dimanche dans le cadre des opérations de sauvetage pour venir en aide aux gens en détresse, dont les résidences ont été inondées, depuis le passage d’un typhon féroce qui a fait au moins 19 morts et des dizaines de personnes disparues.

Une septuagénaire a fait une chute mortelle de 40 mètres lors d’une opération de sauvetage en hélicoptère, a indiqué le Service de lutte contre les incendies de Tokoyo. Le drame s’est produit à Iwak, une ville située dans la préfecture de Fukushima, dévastée par le passage du typhon. Le décès de cette femme a été constaté à l’hôpital.

Selon le diffuseur public officiel NHK, 14 rivières et cours d’eau ont débordé à travers le pays. Le fleuve Tama-qawa, qui traverse une partie de Tokyo, a inondé les berges, des édifices et des résidences dans le secteur.

Le typhon Hagibis a touché terre dans le sud de Tokyo et a ravagé le centre et le nord du Japon, entraînant avec lui des pluies torrentielles et des vents violents.

Il a été rétrogradé dimanche à la catégorie de tempête tropicale. Les dommages sont toutefois considérables sur une zone très étendue, a affirmé un porte-parole du gouvernement, Yoshihide Suga.

Les autorités ont lancé un avertissement aux risques de coulées de boue.

Plusieurs des victimes recensées se trouvaient à l’intérieur de leurs maisons ensevelies par des coulées de boue.

M. Suga a indiqué que quelque 376 000 résidences étaient privées d’électricité; 14 000 autres maisons étaient privées d’eau potable.

Les services ferroviaires devaient reprendre au cours de la journée de dimanche, après les contrôles de sécurité.

Les plus populaires