Déversement de pétrole à Terre-Neuve: plates-formes fermées temporairement

SAINT-JEAN, T.-N.-L. — L’agence qui gère l’exploitation pétrolière en mer au large de Terre-Neuve-et-Labrador a ordonné la suspension temporaire des activités de toutes les plates-formes après qu’une fuite de pétrole se soit produite à l’une d’elles, vendredi dernier.

Dans un communiqué publié dimanche, l’agence précise que les activités ne reprendront que lorsque la situation sera jugée sécuritaire.

Environ 250 mètres cube de pétrole se sont échappés lors d’une tempête de la plate-forme White Rose de la compagnie Husky Energy, basée à Calgary, ce qui a déclenché une marée noire dans l’Atlantique, au sud-est de Saint-Jean.

Des navires et des aéronefs de surveillance ont survolé la région afin de déterminer l’ampleur de l’incident.

Les autorités n’ont pas signalé la présence de de vie animale dans les environs de la marée noire ou dans la trajectoire de son déplacement. Elles ne prévoient pas que le pétrole atteindra les côtes.

Les plus populaires