Diffamation: CTV a remis sa déclaration de défense à Patrick Brown

TORONTO — CTV News n’a rien fait de mal en rapportant les allégations d’inconduite sexuelle formulées contre l’ancien chef du Parti progressiste-conservateur de l’Ontario, Patrick Brown, affirment les avocats du réseau.

Dans sa déclaration de défense remise à M. Brown, CTV rejette les arguments présentés par l’ancien chef conservateur dans sa poursuite en diffamation intentée en avril. Cette déclaration des avocats a aussi été publiée par le site Canadaland.

Dans sa déclaration en justice, M. Brown alléguait que le réseau et plusieurs journalistes impliqués dans le reportage avaient agi de façon malicieuse et irresponsable en publiant les accusations — qu’il a qualifiées de fausses — lancées par deux femmes.

Les avocats de CTV rejettent à leur tour les affirmations de M. Brown et soutiennent que celui-ci n’est pas fondé à recevoir les 8 millions $ qu’il exige en dommages.

Le réseau avait diffusé un reportage, il y a plusieurs mois, faisant état d’une prétendue inconduite sexuelle de M. Brown, ce qui avait contraint ce dernier à remettre sa démission à titre de chef des progressistes-conservateurs ontariens.

Un avocat de M. Brown a dit qu’il était impatient «d’aller de l’avant avec ce recours au nom de M. Brown et d’encourager ses efforts à rétablir sa réputation et à obtenir les réparations pour les torts qu’on lui a causés».

Un porte-parole de CTV a dit que le document juridique sera déposé lundi. Le réseau ne formulera aucun autre commentaire.