Direction du Bloc: l’ex-candidate Catherine Fournier songe à se lancer

OTTAWA – L’ex-candidate Catherine Fournier envisage de prendre place sur la ligne de départ de la course au leadership du Bloc québécois.

Mme Fournier, qui s’est présentée à 23 ans, l’automne dernier, dans la circonscription de Montarville, a indiqué lundi dans une déclaration «être sollicitée par des gens d’envergure, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur du parti».

La jeune femme ajoute que cela «est flatteur» et que «ça amène nécessairement à y réfléchir».

Il s’agit de la troisième personne à laisser savoir son intérêt à succéder à Gilles Duceppe à la tête de la formation souverainiste. Le député de Pierre-Boucher-Les Patriotes-Verchères, Xavier Barsalou-Duval, a récemment ouvert la porte. L’acteur et ex-candidat Denis Trudel a également confié au Devoir songer à se lancer dans la course.

Le député de Rivière-du-Nord, Rhéal Fortin, assure actuellement l’intérim.

Dans sa déclaration, Mme Fournier note par ailleurs que «pour l’instant», elle travaille au cabinet du chef péquiste Pierre Karl Péladeau à Québec et en est «très heureuse».

Le conseil général du Bloc se tient à Trois-Rivières samedi. Les délégués doivent y discuter des modalités de la course à la direction, mais il se peut que rien ne soit décidé à ce moment.