Disparition d’un garçon en mer: la GRC enquête sur des restes humains à l’Î.-P.-É.

SKINNERS POND, Î.-P.-É. — Des restes humains ont été découverts dans l’eau près de Skinners Pond, dans l’ouest de l’Île-du-Prince-Édouard, et la GRC enquête afin de savoir s’il y a un lien avec un incident survenu sur un bateau de pêche le mois dernier. 

Le 29 août, un garçon de 15 ans, Justin Landry, est tombé d’un bateau de pêche à quelques kilomètres du quai de Pointe-Sapin, au Nouveau-Brunswick. 

Malgré le déploiement de 20 bateaux locaux, des bateaux de la Garde côtière canadienne, d’un aéronef de Transports Canada et d’un hélicoptère, le garçon n’a pas été retrouvé. Il est depuis porté disparu. 

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) à l’Île-du-Prince-Édouard est en contact avec la GRC au Nouveau-Brunswick afin de déterminer s’il y a un lien entre les deux événements. 

Une autopsie sera pratiquée afin de formellement identifier et de confirmer la cause du décès relativement aux restes humains trouvés près de Skinners Pond. 

«Nous n’avons pas encore été en mesure de formellement identifier les restes, mais la police a communiqué avec la famille du garçon disparu pour l’informer de la découverte», a précisé le caporal Travis Gallant du District de Prince de la GRC, qui a ajouté que plus d’informations seront communiquées dès qu’il sera possible de le faire. 

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.