Dolbeau-Mistassini: divergences à propos du vol du drapeau arce-en-ciel vendredi

DOLBEAU-MISTASSINI, Qc — Le vol du drapeau arc-en-ciel de la communauté LGBT+ qui avait été hissé vendredi dernier face à l’Hôtel de Ville de Dolbeau-Mistassini, au Lac-Saint-Jean, fait l’objet d’interprétations différentes.

Le maire de Dolbeau-Mistassini, Pascal Cloutier, a affirmé à des médias d’information que le vol du drapeau n’avait pas été un geste homophobe, mais plutôt une mauvaise blague. Il a ajouté que la Ville avait officiellement porté plainte et que les responsables devront faire face aux conséquences de leur geste.

Pour sa part, Daniel Gosselin, coordonnateur de l’Association gais et lesbiennes du Saguenay-Lac-Saint-Jean, croit que le méfait a été un geste homophobe, qu’il ait été posé pour faire une blague ou non. 

Le drapeau arc-en-ciel avait été hissé face à l’édifice du boulevard Wallberg dans le cadre de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie, qui a lieu le 17 mai. Il semble qu’il ait été volé en soirée alors que les drapeaux du Canada et du Québec qui flottaient tout juste à côté aient été laissés en place.

Lorsqu’il a pris connaissance du vol, un citoyen de Dolbeau-Mistassini, Gabriel Genest, a pris l’initiative d’installer un drapeau LGBT+ qu’il possédait chez lui.

 

Les plus populaires