Dominic LeBlanc siège aux Communes pour la première fois depuis le printemps

OTTAWA — Le député libéral et ministre Dominic LeBlanc a regagné son siège à la Chambre des communes lundi pour la première fois depuis qu’il a reçu un diagnostic de cancer en avril dernier.

Il a facilement été réélu en octobre dans sa circonscription de Beauséjour, au Nouveau-Brunswick, même s’il n’a pas pu faire campagne durant ses traitements pour un lymphome non hodgkinien.

En novembre, il portait un masque pour assister à la cérémonie d’assermentation du nouveau cabinet du premier ministre Justin Trudeau et il ne s’est pas présenté à une brève séance du Parlement en décembre.

M. Trudeau a nommé M. LeBlanc président du Conseil privé de la Reine.

À ce titre, il n’a pas de ministère à diriger, mais il est responsable des dossiers qui étaient auparavant gérés par le ministre des Institutions démocratiques, un poste qui n’existe plus.

Il est également responsable de l’interaction du gouvernement avec le Sénat.

Dans sa lettre de mandat, M. Trudeau a indiqué qu’il assignerait à M. LeBlanc des fonctions supplémentaires à mesure que sa santé continuera de s’améliorer.

Bien qu’il n’ait pas été appelé à parler lundi aux Communes, il a pu être vu en train de discuter joyeusement avec des collègues du cabinet pendant la période des questions.

Le ministre de la Justice, David Lametti, a interrompu sa réponse à une question de l’opposition pour souhaiter la bienvenue à M. LeBlanc, disant qu’il s’était ennuyé du sens de l’humour du Néo-Brunswickois.

C’est la deuxième fois que M. LeBlanc se remet d’une forme de cancer du sang. Il a été diagnostiqué en avril 2017 d’une leucémie lymphoïde chronique et a été déclaré en «rémission complète» à l’automne 2018.

Les plus populaires