Dominique Anglade invite les victimes à porter plainte contre le chanteur Win Butler

MONTRÉAL — Dans la foulée des allégations d’inconduites sexuelles visant Win Butler, le leader du groupe montréalais Arcade Fire, la cheffe du Parti libéral du Québec, Dominique Anglade, invite les victimes à déposer des plaintes officielles.

Invitée à commenter les allégations portées contre le chanteur et musicien, Mme Anglade s’est dite «extrêmement troublée» par les témoignages rapportés dans une enquête du magazine américain Pitchfork.

Elle a qualifié les révélations d’«allégations sérieuses» et a invité les personnes concernées à porter plainte.

«Dans toute situation comme celle-là, j’ai toujours dit: « Il faut que les victimes puissent s’exprimer, qu’elles puissent dénoncer et porter plainte », alors ça ne change pas ma perspective», a déclaré la cheffe libérale en point de presse mercredi matin.

Relancée sur la question, elle a répété que «les allégations doivent être verbalisées» et qu’il faut que «des plaintes soient déposées».

Dominique Anglade est une amie d’enfance de la musicienne Régine Chassagne, aussi membre fondatrice du groupe Arcade Fire et épouse de Win Butler.

Ensemble, Dominique Anglade et Régine Chassagne ont créé la fondation Kanpe qui vient en aide aux populations rurales d’Haïti. Plus récemment, Mme Chassagne a signé la préface de la biographie de Mme Anglade intitulée «Ce qui m’habite», publiée l’an dernier.

Quatre victimes alléguées

Une enquête du magazine américain Pitchfork publiée le week-end dernier dévoile les témoignages de quatre victimes alléguées affirmant avoir subi du harcèlement sexuel et des contacts non désirés de la part du chanteur Win Butler.

Les victimes identifiées comme étant trois femmes et une personne non binaire ont décrit des relations où l’artiste aurait utilisé sa position d’autorité envers elles alors qu’elles étaient des admiratrices à peine entrées dans l’âge adulte et que lui était une vedette internationale ayant dépassé la mi-trentaine.

Elles ont aussi fait part de messages répétés et insistants, de photos inappropriées et d’avances sexuelles non désirées.

Dans sa réponse aux allégations, M. Butler a tenté d’expliquer ses comportements par divers facteurs, dont sa consommation d’alcool et une dépression. Il a également plaidé que les relations sexuelles avec les victimes alléguées étaient consentantes et a laissé entendre que son épouse et lui avaient, dans le passé, pratiqué une forme de mariage «non conventionnelle».

La chaîne musicale de CBC a annoncé qu’elle ne diffuserait plus les chansons d’Arcade Fire dans ses émissions. Une position que d’autres stations de radio auraient adoptée. 

Le groupe a lancé mardi sa tournée mondiale avec un spectacle à Dublin. Un deuxième concert est aussi prévu ce mercredi soir au même endroit. Le volet canadien de la tournée est prévu à la fin novembre et au début décembre.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.