Don d’organes: malgré des progrès, seulement 4 Québécois sur 10 y consentent

MONTRÉAL — Malgré des progrès substantiels ces dernières années, seulement 4 Québécois sur 10 ont officialisé leur consentement au don d’organes et de tissus dans un des deux registres mis à leur disposition.

C’est pourquoi les intervenants reviennent à la charge et pressent les Québécois de signifier leur décision par écrit et à leurs proches, alors que débute la Semaine nationale du don d’organes et de tissus.

Plus de 3 millions de personnes ont dit OUI au don d’organes par le biais du registre de la Régie de l’assurance maladie du Québec. Et 1,6 million ont signalé leur consentement dans le registre de la Chambre des notaires du Québec.

Transplant Québec rappelle qu’un seul donneur peut sauver jusqu’à 8 vies.

Une centaine de villes et de municipalités du Québec appuient ce mouvement de solidarité en faveur du don d’organes, par des interventions de sensibilisation qui se dérouleront toute la semaine.

De multiples activités en centre hospitalier et autres activités citoyennes sont également prévues aux quatre coins du Québec.