Donald Trump lance un appel à l’unité aux opposants à l’avortement

WASHINGTON — Le président américain Donald Trump implore les opposants à l’avortement à demeurer unis pour l’élection de 2020.

Il leur a dit que les gains qu’ils ont obtenus au cours des dernières années vont «disparaître rapidement [si] nous sommes insensés et ne demeurons pas unis».

La nouvelle loi adoptée par l’État de l’Alabama interdisant l’avortement dans presque toutes les circonstances, y compris à la suite d’un viol ou d’un inceste, divise les rangs des républicains. M. Trump craint que les démocrates en profitent.

Sans mentionner la loi de l’Alabama, M. Trump s’est dit en faveur du droit à l’avortement à la suite d’un viol ou d’un inceste, ou si la vie d’une femme enceinte est menacée. Ces exceptions sont aussi acceptées par la majorité des conservateurs sociaux anti-avortement, lesquels constituent une partie importante de l’électorat du président américain.

Les plus populaires