Donald Trump limoge le patron de la CISA qui l’a contredit sur les élections

Le président Donald Trump a limogé mardi le directeur de l’agence fédérale qui supervisait la fiabilité des élections de 2020. Donald Trump a limogé Christopher Krebs dans un tweet, affirmant que sa récente déclaration dans laquelle il indique que l’élection présidentielle avait été «la plus sûre de l’histoire des États-Unis» était «très inexacte».

Le limogeage de Christopher Krebs, nommé par Donald Trump et directeur de l’Agence pour la cybersécurité et la sécurité des infrastructures (CISA), intervient alors que Donald Trump refuse de reconnaître la victoire du président démocrate élu Joe Biden. Une décision qui arrive également dans la foulée de limogeage de hauts fonctionnaires considérés comme insuffisamment fidèles à Donald Trump.

Il a congédié le secrétaire à la Défense Mark Esper le 9 novembre, dans le cadre d’un remaniement plus large qui a placé des fidèles de Trump à des postes de responsabilité au Pentagone.

Christophe Krebs, un ancien dirigeant de Microsoft, a dirigé l’agence, connue sous le nom de CISA, depuis sa création à la suite de l’ingérence de la Russie dans les élections de 2016 jusqu’aux élections de novembre.

Il a été salué par les deux partis, car la CISA a coordonné les efforts des États fédéraux et locaux pour défendre les systèmes électoraux contre les ingérences étrangères ou nationales.

Par Ben Fox de l’Associated Press

Laisser un commentaire