Donald Trump souhaite un G7, incluant la Russie, après les élections

WASHINGTON — Le président américain Donald Trump a déclaré lundi qu’il souhaitait accueillir le sommet du G7 après l’élection présidentielle de novembre et qu’il souhaitait toujours inviter la Russie, qui avait été expulsée du G7 après avoir annexé la Crimée.

«Je suis beaucoup plus enclin à le faire quelque temps après les élections», a déclaré Donald Trump aux journalistes lors d’un point de presse de la Maison-Blanche, ajoutant qu’en raison de la pandémie, le sommet pourrait se tenir en personne ou par téléconférence.

Le président américain a indiqué qu’il avait averti son personnel dimanche qu’il préférerait recevoir les dirigeants des sept principaux pays industrialisés après les élections. Il a précisé que cela donnerait à chacun plus de temps pour réfléchir à cette réunion importante.

En juin, l’Union européenne s’est jointe à un chœur croissant de membres du G7 qui sont d’avis que la Russie ne doit pas être autorisée à revenir dans le giron. Donald Trump, en tant qu’hôte du sommet de cette année, est en charge de la liste des invités et a déclaré qu’il prévoyait d’inviter la Russie, l’Australie, la Corée du Sud et l’Inde.

La Russie a été retirée en 2014 de ce qui était alors le G8 à la suite de son invasion de l’Ukraine et de l’annexion de la Crimée.

Laisser un commentaire
Les plus populaires