Doug Ford devrait annoncer jeudi un resserrement des restrictions sanitaires

TORONTO — L’Ontario annoncera jeudi de nouvelles mesures visant à lutter contre la troisième vague de la pandémie, a déclaré le gouvernement, alors que le nombre de patients atteints de la COVID-19 dans les unités de soins intensifs n’a jamais été aussi élevé depuis un an.

Le premier ministre Doug Ford exhorte déjà les Ontariens à s’abstenir de se rassembler pendant le week-end de Pâques. «Il y aura une annonce demain», a-t-il prévenu mercredi, sans fournir plus de détails. «Je suis très, très inquiet de voir les cas augmenter.»

L’Ontario signalait mercredi 2333 nouveaux cas de COVID-19 et 15 autres décès liés au virus. De ces 2333 nouveaux cas, 785 étaient signalés à Toronto, 433 dans sa banlieue de Peel, 222 dans celle de York, 153 à Hamilton, 124 à Ottawa et 120 dans la région de Durham. 

Ces chiffres font suite à des semaines d’augmentation du nombre de cas en Ontario, alors que des variants plus contagieux du coronavirus se propagent à travers la province. 

L’Ontario a également atteint mercredi un nouveau sommet pour le nombre de patients malades de la COVID-19 aux soins intensifs des hôpitaux. On dénombrait à minuit mardi soir 421 patients hospitalisés atteints d’une maladie grave liée à la COVID-19.

«Tout est sur la table» 

Le premier ministre Ford a exhorté les Ontariens à demeurer «vigilants» à la lumière de ces chiffres. «Ne vous réunissez pas en grands groupes», a-t-il dit. «Suivez les protocoles du médecin-hygiéniste en chef et nous serons en mesure de passer à travers (cette vague) et d’administrer plus de vaccins.»

Alors que le gouvernement ontarien envisage d’ordonner de nouvelles restrictions en matière de santé publique, la ministre de la Santé, Christine Elliott, a déclaré que «tout était sur la table», reprenant l’expression utilisée par M. Ford plus tôt cette semaine.

La cheffe néo-démocrate, Andrea Horwath, estime que le gouvernement n’en fait pas assez alors que la troisième vague s’est déjà installée en Ontario. Elle s’attend maintenant à ce que le gouvernement annonce jeudi un nouveau confinement, même si elle croit que les conservateurs devraient prendre des mesures immédiatement. «Je ne sais pas pourquoi nous devons attendre que le cabinet ait une conversation politique par rapport à des questions de santé publique», a-t-elle déclaré.

Le chef du Parti vert, Mike Schreiner, a également exhorté le gouvernement à agir. «Nous devons nous assurer que nos hôpitaux et (les bureaux de santé publique) disposent des ressources nécessaires», a-t-il déclaré dans un communiqué.

«Nous avons également besoin d’une stratégie globale de sécurité en milieu de travail, notamment la vaccination rapide, pour les travailleurs essentiels comme ceux qui oeuvrent dans les entrepôts et les épiceries.»

Laisser un commentaire