Doug Ford dit vouloir accorder les nouveaux pouvoirs à d’autres maires dans un an

OTTAWA — L’Ontario étendra ses mesures dites de «maires forts» à d’autres grandes municipalités dans un an, a déclaré lundi le premier ministre Doug Ford.

La province a récemment adopté une loi qui accorde aux maires de Toronto et d’Ottawa un droit de veto sur des règlements qui entreraient en conflit avec les priorités provinciales, comme la construction de logements.

Ces nouveaux pouvoirs doivent entrer en vigueur peu de temps après les élections municipales de la semaine prochaine.

M. Ford a affirmé qu’Ottawa et Toronto étaient en quelque sorte des zones tests et que la province irait plus loin dans un an pour accorder ces pouvoirs aux maires d’autres grandes municipalités. Le premier ministre a ainsi pour la première fois exposé un calendrier pour l’élargissement de ces mesures.

La loi doit confier également aux maires, et non au conseil municipal, la responsabilité de préparer et de déposer le budget, mais aussi de procéder aux nominations de certains responsables de services municipaux. Certaines nominations seraient exclues, comme celles de vérificateur général, de chef de police ou de chef des pompiers.

Un conseil municipal pourrait annuler le veto du maire par un vote à la majorité des deux tiers.

Le maire sortant de Toronto, John Tory, a déclaré qu’il soutenait ces nouveaux pouvoirs, tandis que les principaux candidats à la mairie d’Ottawa, Catherine McKenney et Mark Sutcliffe, ont tous deux déclaré qu’ils n’appuyaient pas la nouvelle législation.

M. Ford a déclaré qu’il serait «très déçu» si les nouveaux pouvoirs n’étaient pas utilisés.

«Ils devraient avoir un peu plus de pouvoirs pour faire bouger les choses plutôt que d’avoir le même vote qu’un seul conseiller, a déclaré M. Ford. Donc, j’espère qu’ils pourront utiliser (ces pouvoirs) pour construire des maisons accessibles et abordables.»

Ces pouvoirs sont conçus comme un outil pour surmonter la bureaucratie et les oppositions reflétant un sentiment «pas dans ma cour», a affirmé M. Ford.

Le gouvernement progressiste-conservateur s’est engagé à construire 1,5 million de maisons au cours des 10 prochaines années.

L’Association des municipalités de l’Ontario a déclaré à un comité législatif fin août que le gouvernement devait mener de vastes consultations avant d’étendre ces pouvoirs à d’autres municipalités. Le ministère des Affaires municipales et du Logement a déclaré avoir mené de vastes consultations auprès des municipalités, des experts et de la population à travers l’Ontario au début de cette année.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.