Doug Ford veut parler de la hausse de l’immigration au Conseil de la fédération

TORONTO — Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, prévoit de soulever les problèmes d’immigration et de pénurie de main-d’œuvre qualifiée au moment où les premiers ministres de tout le pays se réuniront la semaine prochaine à Victoria, en Colombie-Britannique.

La réunion du Conseil de la fédération devrait se concentrer en grande partie sur les questions de soins de santé, les premiers ministres espérant faire pression sur le gouvernement pour augmenter le financement du Transfert canadien en matière de santé.

Mais M. Ford met également en relief les problèmes de main-d’œuvre dans une déclaration sur ses priorités pour la réunion, affirmant que davantage de travailleurs qualifiés sont nécessaires pour remédier à une «pénurie de main-d’œuvre historique» et que les premiers ministres ne peuvent pas le faire seuls.

L’accord d’immigration de l’Ontario avec le gouvernement fédéral expire à l’automne et la province fait pression pour un plus grand nombre de travailleurs qualifiés et plus de flexibilité sur les types de travailleurs qu’elle peut attirer.

Monte McNaughton, le ministre provincial du Travail, de l’Immigration, de la Formation et du Développement des compétences, a déclaré dans une entrevue que des centaines de milliers d’emplois ne sont pas pourvus en Ontario et que cela nuit beaucoup à l’économie.

La province avait demandé au gouvernement fédéral de doubler le nombre d’immigrants dans le cadre du Programme ontarien des candidats à l’immigration, se situant présentement à 9000, mais M. McNaughton dit avoir récemment reçu un avis indiquant que le nombre passerait simplement à 9700.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.