Douze toponymes en lice pour le coup de cœur des Québécois

MONTRÉAL — Une douzaine de lieux divers au nom inusité, situés dans neuf régions du Québec, se disputeront le titre de Toponyme coup de cœur 2023. Ils ont été retenus pour leur valeur poétique, leur capacité à inspirer des images fortes et leur contribution à la promotion du patrimoine culturel.

Plus de 1300 noms de lieux ont été officialisés en 2022 par la Commission de toponymie du Québec. C’est parmi cette liste que l’organisme a sélectionné les finalistes au concours, dont il s’agit de la quatrième mouture.

Parmi ceux-ci, notons Lac aux Étoiles-Qui-Craquent, à Baie-Comeau sur la Côte-Nord, le Lac des Frémilles, au Saguenay-Lac-Saint-Jean, et La Trompeuse, à Rouyn-Noranda, en Abitibi-Témiscamingue. 

On retrouve également, dans les Laurentides, la rue du Bec-Sucré, à Sainte-Adèle, et le Parc naturel des Frondaisons de Saint-Jérôme. Dans Lanaudière, le Clos-des-Feux-Follets de Terrebonne et la rue à Fleur-de-Rock de Saint-Jean-de-Matha ont séduit la commission, tout comme la Place de la Rivière-Sans-Bruit, à Québec, et le Point de vue de l’Écrivain, de Mont-Élie, tous deux situés dans la région de la Capitale-Nationale.

Complètent la douzaine le Parc du Temps-qui-passe, à Eastman en Estrie, la Promenade des Porteurs-d’Espoir, à McMasterville en Montérégie, et Les Razades, à Notre-Dame-des-Neiges dans le Bas-Saint-Laurent. 

Les Québécois sont invités à voter pour leur coup de foudre toponymique de l’année d’ici le 2 février prochain. Cinq prix seront tirés au sort parmi tous les participants ayant enregistré leur vote.

En parallèle au vote du public, qui se déroule en ligne à l’adresse toponymie.gouv.qc.ca/ct/vote-toponyme, les membres de la Commission de toponymie se prononceront eux aussi sur leur coup de coeur.

Le dévoilement des toponymes chouchous aura lieu le 9 février prochain.

———

Cette dépêche a été rédigée avec l’aide financière de la Bourse de Meta et de La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.