Du chocolat à la tonne à… Saint-Hyacinthe

Saint-Hyacinthe, en Montérégie, est désormais la capitale canadienne du chocolat.

choco-saint-hyacinthe
Photo : iStockphoto

Saint-Hyacinthe, en Montérégie, est désormais la capitale canadienne du chocolat.

Deux géants mondiaux de la cabosse — l’américaine Hershey et la suisse Barry Callebaut — y investiront près de 50 millions de dollars au cours des prochains mois. Cela portera à 850 le nombre de personnes qui travaillent dans cette industrie en Montérégie.

Hershey y agrandira son usine de production de friandises Brookside (fruits confits enrobés de chocolat). De son côté, Barry Callebaut construira un nouveau silo à sucre et augmentera de 10 000 tonnes sa capacité de production.

À partir de mai, on y produira annuellement 185 000 tonnes de chocolat, l’équivalent de 1,8 milliard de tablettes de 100 g.

Selon Sébastien Gilbert, directeur de l’usine Barry Callebaut, ces investissements au Québec sont motivés par un prix du sucre avantageux (faibles tarifs douaniers) et par des coûts énergétiques très concurrentiels.