Du Ski-Doo à la CSeries: parcours du fleuron québécois Bombardier

MONTRÉAL – Petite histoire du fleuron québécois Bombardier, qui a annoncé jeudi une importante commande ferme de Delta Air Lines:

1937: Joseph-Armand Bombardier lance à Valcourt, en Estrie, sa motoneige B7 — pour «Bombardier 7 passagers».

1942: il fonde sa propre entreprise, L’Auto-Neige Bombardier limitée, pour fabriquer un plus gros modèle, la B12.

1959: naissance du fameux Ski-Doo, devenu depuis synonyme de «motoneige» dans la langue courante.

1966: Laurent Beaudoin, gendre de Joseph-Armand Bombardier et directeur général de l’entreprise, en devient pdg.

1969: l’entreprise s’inscrit à la Bourse de Montréal et de Toronto.

1970: Bombardier acquiert Lohner-Werke, fabricant de scouteurs et de tramways à Vienne, en Autriche. Il s’agit de la première acquisition de Bombardier à l’étranger et de son entrée dans le secteur du matériel roulant.

1974: l’entreprise québécoise décroche un contrat pour la fabrication de 423 voitures du métro de Montréal, sa première incursion majeure dans le secteur du transport collectif.

1986: Bombardier rachète du gouvernement fédéral Canadair, fabricant des avions d’affaires Challenger.

1988: Bombardier lance ses motomarines Sea-Doo.

1999: Robert Brown est nommé pdg à la place de Laurent Beaudoin, qui demeure président exécutif du conseil d’administration et du conseil de direction.

2003: Bombardier vend sa division de produits récréatifs (motoneiges, motomarines, VTT) pour 960 millions $ à un groupe d’investisseurs composé de l’américaine Bain Capital, de la Caisse de dépôt et de membres de la famille Bombardier.

2008: lancement du programme de la CSeries; le transporteur allemand Lufthansa signe une lettre d’intention pouvant aller jusqu’à 60 appareils.

2010: les retards répétés qu’accuse le développement du programme de la CSeries commencent à inquiéter les investisseurs.

2013: premier vol d’essai d’un appareil de la CSeries.

12 février 2015: alors que les dépassements de coûts prennent des proportions inquiétantes pour la CSeries, le fils de Laurent Beaudoin, Pierre, cède son poste de pdg à Alain Bellemare, qui vient de Pratt & Whitney.

29 octobre 2015: le gouvernement de Philippe Couillard annonce qu’il injectera 1,3 milliard $ dans Bombardier afin de l’aider à compléter la CSeries.

27 janvier 2016: pour la première fois en 25 ans, le titre de Bombardier se transige à moins de 1,00 $ à Toronto.

28 avril 2016: Bombardier annonce que Delta Air Lines pourrait acheter jusqu’à 125 appareils de la CSeries — la plus importante commande de ce programme.