É-U: un ado tué par balle et trois adultes blessés lors d’un événement musical

WASHINGTON — Un garçon de 15 ans a été abattu par balle et trois adultes ont été blessés, dont un policier, après qu’un événement musical sans autorisation a dégénéré en chaos dans une rue du District de Columbia, aux États-Unis, dimanche soir. 

Le policier blessé et les autres adultes se remettaient de leurs blessures dans des hôpitaux, a déclaré le chef de la police métropolitaine Robert J. Contee III aux journalistes sur les lieux de la fusillade. L’incident a eu lieu près des rues 14th et U Streets NW, à environ 3 km au nord de la Maison-Blanche.

Les médias sociaux avaient promu un événement musical gratuit connu sous le nom de Moechella et plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées dans la région vers 18 heures, a déclaré M. Contee. La police est arrivée pour aider la foule et les gens sont principalement restés sur les trottoirs pendant que la musique jouait à partir d’un camion, a-t-il mentionné. 

Dans les heures qui ont suivi, une bagarre a éclaté, puis un incident de nature indéterminée a provoqué la dispersion des gens, a expliqué M. Contee. La police a interrompu le rassemblement, a-t-il dit, car l’événement semblait être devenu dangereux.

Plusieurs personnes ont été blessées dans la panique pour quitter la zone et ils ont été aidés par les premiers intervenants de la sécurité publique lorsque la fusillade a eu lieu, a fait savoir le chef de police. Il a dit que les événements se sont produits entre 18h et 20h30.

Une arme de poing a été récupérée sur l’une des victimes, mais pas l’arme à feu qui aurait causé la mort de l’adolescent et blessé les trois autres personnes, a indiqué M. Contee. Aucun policier n’a tiré avec ses armes et il n’y a pas eu d’échange de coups de feu. 

Le chef de la police a assuré que des responsables parleraient aux organisateurs de l’événement et envisageraient de prendre des mesures juridiques puisque l’événement n’avait pas de permis.

«Nous voudrons certainement nous assurer que les gens sont tenus responsables lorsqu’ils organisent des événements non autorisés dans notre ville», a-t-il souligné.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.