É-U: trois morts et des dizaines de blessés dans un accident de train au Missouri

MENDON, Mo. — Un train de passagers voyageant de Los Angeles à Chicago a déraillé lundi dans une zone rurale isolée du Missouri après avoir heurté un camion-benne. Trois personnes ont été tuées et des dizaines d’autres blessées alors que les wagons ont déraillé et atterri sur le côté, rapportent les autorités. 

Deux victimes se trouvaient dans le train et une autre dans le camion, a déclaré le porte-parole de la Missouri State Highway Patrol, le caporal Justin Dunn. Pour l’instant, on ne connaissait pas le nombre exact de blessés, mais les hôpitaux ont indiqué avoir reçu plus de 40 patients à la suite de l’accident et en attendaient d’autres.

Le train Southwest Chief transportait environ 207 passagers et membres du personnel lorsque la collision s’est produite près de Mendon à 12h42,  à une intersection sur une route de gravier sans feux ni commandes électroniques, selon la patrouille routière. Les responsables tentaient toujours de déterminer le nombre exact de personnes à bord. Huit wagons et deux locomotives ont déraillé.

Le passager Jason Drinkard a déclaré à la chaîne KMBC-TV de Kansas City que le wagon dans lequel il se trouvait a soudainement basculé et que les gens ont volé de leurs sièges et ont atterri les uns sur les autres.

«Les sièges se détachaient. Les sacs allaient partout», a témoigné M. Drinkard, qui a embarqué à la gare Union de Kansas City. «Et puis, après lorsque ç’a arrêté, on pouvait sentir les gaz. Et donc les gens ont commencé à paniquer, pensant que ça allait prendre feu, alors on a essayé de sortir le plus vite possible.»

Il est trop tôt pour spéculer sur la raison pour laquelle le camion était sur les rails, a mentionné la présidente du National Transportation Safety Board (NTSB), Jennifer Homendy. Une équipe d’enquêteurs du NTSB arrivera mardi, a-t-elle déclaré. Les trains ne pourront pas circuler sur la voie pendant quelques jours pendant qu’ils recueillent des preuves, a-t-elle ajouté.

Une vidéo d’hélicoptère diffusée par KMBC-TV à Kansas City depuis la scène de l’accident montrait des wagons sur le côté alors que les secouristes utilisaient des échelles pour grimper dans l’un d’eux. La vidéo montrait également six hélicoptères médicaux stationnés à proximité attendant de transporter des patients.

Près de 20 services de police locaux et de l’État, des services ambulanciers, des pompiers et des services d’hélicoptères médicaux ont répondu à l’appel, a fait savoir le caporal Dunn. Les premiers intervenants sont arrivés dans les 20 minutes qui ont suivi l’appel au 911, a-t-il précisé.

La passagère Dian Couture se trouvait avec son mari dans la voiturette où il y avait un restaurant pour célébrer leur 40e anniversaire de mariage lorsqu’elle a entendu un grand bruit et que le train a vacillé avant de s’écraser sur le côté.

«Les personnes qui se trouvaient sur notre gauche ont traversé le train et nous ont percutés, puis nous nous sommes retrouvés sur les fenêtres du côté droit de la voiture», a déclaré Mme Couture à la KMBC-TV. «Deux hommes à l’avant se sont approchés, ont empilé un tas de choses et ont sauté par la fenêtre et nous ont littéralement tirés par les mains». 

Parmi les passagers se trouvaient 16 jeunes et huit adultes de deux troupes de scouts qui rentraient chez eux à Appleton, au Wisconsin, après une excursion au Philmont Scout Ranch au Nouveau-Mexique. Personne dans le groupe n’a été grièvement blessé, a assuré Scott Armstrong, directeur des relations avec les médias nationaux pour les Boy Scouts of America. 

Les scouts ont administré les premiers soins à plusieurs passagers blessés, dont le conducteur du camion à benne, a ajouté M. Armstrong.

Les passagers du train comprenaient des étudiants de Pleasant Ridge High School à Easton, Kansas, qui se rendaient à une conférence des Future Business Leaders of America à Chicago, a informé le superintendant Tim Beying au Kansas City Star.

Une intersection dangereuse 

Mike Spencer, qui cultive du maïs et du soja sur les terres entourant l’intersection où s’est produit l’accident, a déclaré que tout le monde à Mendon est conscient que l’intersection est dangereuse, en particulier pour ceux qui conduisent du matériel agricole lourd et lent. L’approche des voies se fait sur une route de gravier inclinée et il est difficile de voir les trains arriver dans les deux sens, a-t-il expliqué. 

M. Spencer a dit qu’il avait contacté des responsables des transports de l’État, des commissaires du comté de Chariton et le chemin de fer BNSF au sujet du danger potentiel. Mike Spencer, qui siège au conseil d’administration d’un district de prélèvement local, a fait savoir que le chauffeur du camion à benne transportait de la roche pour un recouvrement sur un ruisseau local, un projet qui était en cours depuis quelques jours.

Amtrak est une entreprise soutenue par le gouvernement fédéral qui exploite plus de 300 trains de voyageurs par jour dans presque tous les États américains et dans certaines régions du Canada.

C’était la deuxième collision de train Amtrak en autant de jours. En effet, trois personnes ont été tuées dimanche après-midi dans une voiture ayant été percutée par un train de banlieue Amtrak en Californie du Nord, selon les autorités.

Le train Southwest Chief met environ deux jours pour se rendre de Los Angeles à Chicago. La ville de Mendon, au Missouri, qui compte environ 160 habitants, se trouve à 135 kilomètres au nord-est de Kansas City.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.