Éclosion de COVID-19 dans une salle de billard de Saint-Hyacinthe

Les clients qui ont fréquenté la salle de billard Dooly’s de Saint-Hyacinthe les 14 et 15 octobre devraient passer un test de dépistage de la COVID-19, demande la santé publique.

«Un tournoi de billard et un party d’Halloween au cours duquel la distanciation physique n’a pas été respectée ont eu lieu à cet établissement», écrit la direction de santé publique de la Montérégie dans un communiqué publié lundi matin.

Au moins quatre personnes ont été infectées et des dizaines d’autres sont dans l’attente des résultats de leur test.

«Il est donc possible que des gens présents au Dooly’s puissent avoir contracté la maladie sans même avoir pris part au tournoi de billard ou au party d’Halloween», explique-t-on.

La santé publique estime qu’environ 300 clients et employés ont fréquenté l’établissement au cours de ces deux journées.

Les autorités disent avoir tenté dimanche de joindre toutes les personnes inscrites au registre du bar, mais qu’«un grand nombre» étaient injoignables, les téléphonistes s’étant butées à des appels sans réponse, des boîtes vocales et des données inexactes.

Le vendredi 16 octobre, les bars de Saint-Hyacinthe ont fermé leurs portes alors que l’ensemble de la Montérégie passait en zone rouge, le palier d’alerte maximale.

Une clinique de dépistage sans rendez-vous est en place au Pavillon La Coop. Il est également possible de prendre un rendez-vous en composant le 1 877 644-4545.

Dans un message, l’entreprise Dooly’s confirme avoir fourni aux autorités les registres de ses clients colligés «soigneusement» et les invite à se faire tester.

Dooly’s n’explique cependant pas pourquoi elle a permis ou organisé un tournoi et une fête d’Halloween alors que l’établissement s’apprêtait à fermer en raison de la pandémie, ni si elle a pris des mesures pour s’assurer que les règles de distanciation physique soient respectées.

– Texte de l’Initiative de journalisme local.

Laisser un commentaire