Éclosions de coronavirus au Manitoba: le gouvernement change de ton

WINNIPEG — La situation de la COVID-19 au Manitoba faisait autrefois l’envie de bien des provinces, mais il y a eu plusieurs éclosions ces dernières semaines, contraignant le gouvernement â modifier une coûteuse campagne publicitaire.

La campagne, autrefois axée sur la reprise économique, se concentre désormais davantage sur les précautions sanitaires.

À un certain moment en juillet, le Manitoba avait tellement aplati sa courbe d’infection qu’il n’y avait qu’un seul cas actif connu. Cela contrastait fortement avec toutes les autres provinces à l’ouest du Nouveau-Brunswick.

Winnipeg a offert d’être le site d’une saison raccourcie de la Ligue canadienne de football (qui n’a jamais eu lieu) et le gouvernement a lancé des publicités sur les panneaux d’affichage, les médias sociaux et ailleurs avec le slogan: «Ready, Safe, Grow» , un jeu de mots sur l’expression « À vos marques, prêts, partez »

Les publicités, dont le budget était estimé à 425 000 $ cette année, dirigent les gens vers un site Web contenant des informations sur la santé, mais axé en grande partie sur ce que les entreprises pourraient faire pour décrocher de nouveaux contrats et accéder à des programmes de soutien.

Le paysage a changé lorsque des éclosions de COVID-19 ont éclaté à Winnipeg, à Brandon et dans quelques colonies huttérites. Dimanche, le Manitoba comptait jusqu’à 462 cas actifs.

Bien que certains panneaux d’affichage physiques n’aient pas encore changé, les publicités électroniques ont été changées ces derniers jours pour présenter un nouveau slogan «Know The Facts», ou «Connaître les faits» ainsi que des images de codes de couleur récemment adoptés — rouge, orange, jaune et vert — pour indiquer différents niveaux de restrictions qui peuvent être imposées si le nombre de cas augmente.

La majeure partie de la province est sous le code jaune, avec quelques restrictions. Mais la région de Prairie Mountain est récemment passée au statut orange, qui impose des limites plus strictes aux rassemblements publics et exige que les masques soient portés dans les lieux publics. Certains panneaux publicitaires de la région portent désormais un grand symbole orange et le mot «restrictions».

Les publicités continuent de diriger les internautes vers la page Web du gouvernement sur les programmes économiques, mais la page commence par une explication des codes de couleur et des restrictions en place.

Lorsque la campagne a commencé, les néo-démocrates de l’opposition ont déclaré qu’elle ignorait les problèmes de santé et constituait une démonstration de force prématurée financée par les contribuables pour le gouvernement progressiste-conservateur du premier ministre Brian Pallister. Même la version remaniée utilise des dollars qui pourraient être mieux dépensés ailleurs, a suggéré le NPD.

«Le premier ministre ne comprend pas. Dépenser … de l’argent sur les panneaux d’affichage ne fait rien pour rendre les écoles sûres, protéger les travailleurs ou aider les entreprises à rester ouvertes», a déclaré vendredi le député néo-démocrate Mark Wasyliw dans une déclaration écrite.

Le gouvernement affirme que les panneaux d’affichage servent un objectif important et sont adaptables aux circonstances changeantes.

«La campagne a été conçue pour être flexible. Les panneaux d’affichage numériques, la publicité sur les médias sociaux et d’autres éléments de la campagne pourront s’adapter à mesure que la situation dans la province évolue», a écrit Blake Robert, directeur des relations avec les médias du gouvernement, dans un courriel.

«Avec le changement au sujet des restrictions dans la région de Prairie Mountain, par exemple, les panneaux d’affichage numériques et la publicité en ligne ont été modifiés pour mettre en évidence le système d’intervention concernant la pandémie.»

La campagne publicitaire comprend également des publicités radiophoniques mettant en vedette la voix du directeur de la santé publique, le Dr Brent Roussin. Les publicités rappellent aux gens de prendre des précautions telles que se laver les mains et se maintenir à deux mètres des autres.

Laisser un commentaire
Les plus populaires