Écoles en confinement au N-B: l’accusé devra suvir une évaluation psychiatrique

BATHURST, N.-B. — L’homme accusé à la suite de l’incident survenu la semaine dernière à Bathurst au cours duquel des écoles ont dû mettre en place des mesures de confinement devra subir une évaluation psychiatrique de 30 jours.

Jesse Hudon, 18 ans, de Bathurst au Nouveau-Brunswick, accusé d’avoir proféré des menaces et d’avoir divulgué de faux renseignements, a comparu brièvement en Cour provinciale lundi matin à Bathurst.

L’évaluation psychiatrique de 30 jours, au Centre hospitalier Restigouche, servira à déterminer si Jesse Hudon est apte à subir son procès et s’il peut être tenu criminellement responsable de ses actes.

L’individu, représenté par Me Luc Roy, reviendra devant le tribunal le 23 avril.