Écrasement aux Îles-de-la-Madeleine: déclaration de l’avionneur Mitsubishi

WASHINGTON – La compagnie Mitsubishi Heavy Industries America, qui fabrique des avions tels le modèle MU-2 qui s’est écrasé mardi aux Îles-de-la-Madeleine, assure que l’appareil jouit du meilleur dossier de sécurité de sa catégorie depuis huit ans.

Dans un communiqué en fin de soirée, mercredi, la filiale du géant japonais basée à Washington écrit aussi que conformément à la règlementation de la Federal Aviation Administration américaine, les pilotes de MU-2 doivent suivre un programme de formation continue et d’entraînement régulier afin de piloter cet avion.

Les inspecteurs de Mitsubishi rassemblent actuellement toutes les informations qu’ils peuvent au sujet de l’accident et assurent qu’ils coopèreront avec les autorités chargées de l’enquête au Canada et aux États-Unis, puisque c’est là où l’avion aurait été enregistré.

Mitsubishi présente aussi ses condoléances aux proches de ceux qui se trouvaient à bord de l’appareil qui s’est écrasé aux Îles-de-la-Madeleine. Les victimes sont le commentateur politique et ex-ministre Jean Lapierre, sa femme, Nicole Beaulieu, sa soeur Martine, ses frères Marc et Louis, et les membres de l’équipage Pascal Gosselin et Fabrice Labourel.