Effondrement du Centre Algo: début du procès de l’ex-ingénieur Robert Wood

ELLIOT LAKE, Ont. – L’ingénieur déchu Robert Wood, le dernier à avoir inspecté le Centre commercial Algo d’Elliot Lake, en Ontario, avant son effondrement en 2012, doit subir son procès criminel à compter de ce mardi.

Robert Wood avait conclu lors de son inspection que l’édifice était en bon état. Peu après, l’effondrement du toit a coûté la vie à Lucie Aylwin, 37 ans, et Doloris Perizzolo, 74 ans.

L’ancien ingénieur fait face à deux chefs d’accusation de négligence criminelle ayant causé la mort et à un chef de négligence criminelle ayant causé des lésions corporelles. Il est la seule personne à faire l’objet d’accusations criminelles à propos de ce drame qui a aussi fait une vingtaine de blessés.

En 2013, une enquête publique présidée par le juge Paul Bélanger a eu lieu à propos de l’effrondrement du Centre Algo. Dans son rapport, le juge avait critiqué la négligence des divers propriétaires de l’édifice et de certains ingénieurs et inspecteurs.