Effondrement d’un immeuble de Vancouver: le corps d’un employé sorti des décombres

VANCOUVER — Le corps d’un employé qui manquait à l’appel a été retiré des décombres, dans la nuit de vendredi, d’un immeuble de Vancouver qui s’est partiellement effondré dans le haut de la structure.

Son décès a été prononcé sur les lieux par les ambulanciers paramédicaux, a indiqué l’équipe de sauvetage du Service d’incendie de Vancouver.

Le corps de l’homme a été découvert après une opération de 28 heures des équipes de recherche et sauvetage, impliquant notamment une équipe spécialisée qui intervient en cas d’effondrement structurel majeur.

Huit autres personnes ont été secourues de l’immeuble jeudi soir, quelques heures après l’effondrement. Deux personnes ont été transportées à l’hôpital.

L’évènement est survenu lorsqu’une chargeuse déplaçait de gros amas de terre dans le stationnement situé sur le toit de l’immeuble provoquant l’effondrement dans l’espace de bureau en contrebas.

Environ 90 personnes travaillaient dans l’immeuble au moment de l’effondrement, mais la plupart ont pu s’en sortir, précise le communiqué des autorités.

«Au nom de notre département et de notre ville, nos pensées sont avec la famille de cet employé, ses amis et ses collègues de travail alors qu’ils font face à cette perte tragique», est-il précisé.

Une grue a été dépêchée sur les lieux jeudi pour retirer les dalles géantes de béton qui sont tombées dans le bâtiment. Vendredi, un camion aspirateur a été utilisé pour enlever les débris du site dans la foulée des recherches pour retrouver l’homme qui manquait à l’appel.

Trevor Connelly, sous-chef adjoint des opérations du service d’incendie de Vancouver, a affirmé plus tôt vendredi que le site était très instable.

Le travail était laborieux, exigeant physiquement et dangereux, a-t-il souligné.

M. Connelly a indiqué que les équipes de recherche étaient convaincues que l’homme était enterré dans les décombres d’après les rapports de témoins oculaires et le signal de l’emplacement de son téléphone portable.

Deux chiens pisteurs qui ont été amenés sur les lieux ont été en mesure d’identifier les zones où les équipages devaient concentrer leurs recherches, a-t-il précisé.

Le bâtiment est situé près de la ligne de métro SkyTrain du Grand Vancouver et la route Lougheed, qui a été partiellement fermée à la circulation pendant la durée des recherches.

Le réseau de métro SkyTrain a cependant poursuivi ses opérations.

Trois voitures stationnées devant l’immeuble étaient aussi recouvertes de débris de matériaux de construction et de morceaux de béton.

Le service d’incendie de Vancouver a transféré l’enquête à WorkSafeBC, l’organisme provincial de sécurité des travailleurs, et à la police de Vancouver pour qu’ils puissent faire la lumière sur la cause de l’effondrement.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.