Élections américaines: les autorités n’ont trouvé aucune preuve d’ingérence étrangère

WASHINGTON — Les responsables américains n’ont trouvé aucune preuve que des acteurs étrangers auraient changé des votes ou perturbé le processus électoral lors de l’élection présidentielle de novembre dernier, selon des rapports du gouvernement qui ont confirmé l’intégrité du scrutin remporté par le président Joe Biden.

Mais les responsables américains disent qu’ils ont suivi un «plus large éventail» de pays étrangers qui ont pris des mesures pour influencer les élections que dans les cycles précédents.

Le président russe Vladimir Poutine a autorisé des activités d’influence visant à nuire à la candidature de M. Biden et à aider celle du président républicain sortant, Donald Trump, mais les cyberpirates russes n’ont pas mené des efforts persistants pour s’immiscer dans l’infrastructure électorale comme par le passé, selon un document du Bureau du directeur du renseignement national.

L’Iran, pour sa part, a déployé une campagne d’influence secrète visant à saper les perspectives de réélection de M. Trump, selon le rapport des services de renseignement, tandis que la Chine ne s’est mêlée d’aucun côté, ce qui est probablement le reflet de sa volonté d’une relation stable avec les États-Unis

– Par Eric Tucker, The Associated Press

Laisser un commentaire