Électrification des transports: vers un corridor entre le Québec et le Maine

QUÉBEC – Un pas de plus vient d’être franchi en vue d’offrir aux propriétaires de véhicules électriques la possibilité de se rendre du Québec jusqu’au Maine.

Le gouvernement du Québec et celui du Maine ont conclu une entente en ce sens mercredi.

L’entente prévoit la création d’un comité chargé d’examiner à court terme la possibilité d’installer des bornes de recharge électrique sur tout le parcours qui sépare les deux territoires.

Le comité doit remettre ses recommandations dès cet été.

Ce futur corridor, qui compterait au total 220 stations de recharge de bornes électriques entre le Québec et le Maine, s’inscrit dans la volonté du gouvernement québécois de miser de plus en plus sur l’électrification des transports.

Une initiative semblable existe déjà entre le Québec et le Vermont, alors que le Massachusetts pourrait aussi emboîter le pas.

L’annonce a été faite conjointement par le premier ministre Philippe Couillard et le gouverneur du Maine, Paul LePage, de passage à Québec.

Idéalement, si tout se passe comme prévu, les deux gouvernements espèrent procéder à l’étape de l’installation des bornes de recharge dès l’an prochain.

«On voit donc se dessiner un réseau électrique pour les véhicules dans tout le nord-est du continent», a commenté le premier ministre Couillard en conférence de presse.