Élément de surprise: un avion du gouvernement iranien atterrit au sommet du G7

TÉHÉRAN, Iran — Élément de surprise en France, où un avion du gouvernement iranien s’est posé à Biarritz où se déroule le sommet du G7.

L’accord sur le nucléaire iranien préoccupe les leaders des pays du G7, surtout depuis le retrait des États-Unis de l’accord de Vienne et l’escalade des tensions entre Washington et Téhéran qui a renoncé en juillet dernier à certains de ses engagements encadrant son programme nucléaire.

Un porte-parole du ministre iranien des Affaires étrangères Mohammed Djavad Zarif a indiqué à l’agence Associated Press qu’il «n’y aura pas de rencontre ou de négociation» avec les diplomates américains au sommet du G7. 

Avant de se rendre à la table de travail avec les membres du G7 dimanche, le président français et hôte de l’événement, Emmanuel Macron, a indiqué aux journalistes que le dossier iranien avait fait l’objet de discussions. Il a reconnu avoir pris des initiatives personnelles dans ce dossier, tout comme le premier ministre japonais Shinzo Abe. Il a rejeté toutefois avoir reçu un «mandat» des pays partenaires pour parler au nom du G7.

Les plus populaires