Elon Musk dit qu’il ne peut pas obtenir un procès équitable en Californie

WASHINGTON — Dans le cadre d’une poursuite par des actionnaires, Elon Musk a exhorté un juge fédéral à déplacer un procès hors de San Francisco, en Californie, parce qu’il affirme que la couverture médiatique locale négative a biaisé les jurés potentiels contre lui.

Les avocats de M. Musk soutiennent que le procès devrait être transféré à un tribunal fédéral de l’ouest du Texas, qui comprend la capitale de l’État, Austin. M. Musk a déménagé son entreprise de voitures électriques, Tesla, à Austin fin 2021.

La poursuite des actionnaires découle des gazouillis de M. Musk, en août 2018, lorsqu’il a déclaré qu’il disposait d’un financement suffisant pour privatiser Tesla à 420 $ par action, une annonce qui a provoqué une forte volatilité du cours de l’action de Tesla.

Dans une victoire des actionnaires au printemps dernier, le juge Edward Chen a jugé que les publications sur Twitter étaient fausses et imprudentes.

Si une décision n’est pas possible concernant le changement de lieu, les avocats de M. Musk ont demandé que le procès, qui devait commencer le 17 janvier, soit reporté jusqu’à ce que la publicité négative autour de l’achat de Twitter par M. Musk se soit calmée.

«Au cours des derniers mois, les médias locaux ont saturé ce district d’histoires biaisées et négatives sur M. Musk», a écrit l’avocat Alex Spiro dans un dossier judiciaire. Ces articles ont personnellement blâmé M. Musk pour les récents licenciements chez Twitter, a ajouté Me Spiro, et ont accusé les suppressions d’emplois d’avoir même violé les lois.

En réponse, les avocats des actionnaires ont souligné que cette demande arrive sur le tard. Selon eux, «les inquiétudes de M. Musk ne sont pas fondées et sa requête est sans intérêt».

«Le district nord de la Californie est le lieu approprié pour ce procès, soit là où les négociations ont lieu depuis plus de quatre ans», a écrit l’avocat Nicholas Porritt dans un courriel.

Le dossier des avocats de M. Musk note également que Twitter a congédié environ 1000 résidents de la région de San Francisco depuis qu’il a acheté la société fin octobre.

«Une partie importante du groupe de jurés est susceptible d’avoir un parti pris personnel et matériel contre M. Musk à la suite de licenciements récents dans l’une de ses entreprises, car des jurés potentiels — ou leurs amis et parents — peuvent avoir été personnellement impactés», indique le dossier.

M. Musk a également été critiqué par le maire de San Francisco et d’autres responsables locaux pour les suppressions d’emplois, selon le dossier.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.