Deux accidents mortels sur les routes de Mauricie; le BEI enquête sur une embardée

GRANDES-PILES, Qc — Un homme de 39 ans a perdu la vie après avoir fait une embardée avec son véhicule à Grandes-Piles, en Mauricie, vendredi matin. 

L’automobiliste aurait roulé à grande vitesse, ce qui avait déclenché une poursuite policière. 

Vers 8h du matin, un policier de la Sûreté du Québec (SQ) qui n’était pas en service a signalé à ses collègues un véhicule circulant à haute vitesse sur l’autoroute 55 Nord, près de Saint-Étienne-des-Grès. 

À Shawinigan, les policiers déployés ont localisé le véhicule suspect, qui roulait à une vitesse de 192 km/h, selon la mesure d’un cinémomètre. 

La SQ a alors déclenché une poursuite, qui a dû être abandonnée, en raison de la vitesse. 

Le conducteur aurait ensuite perdu la maîtrise de son véhicule et aurait fait une embardée à un carrefour giratoire à Grandes-Piles. Il a été transporté en centre hospitalier, où son décès a été par la suite constaté. 

Le Bureau des enquêtes indépendantes a déclenché une enquête sur les circonstances de cette intervention impliquant la SQ. 

Cinq enquêteurs du BEI sont chargés de l’enquête. Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) agira comme service de police de soutien, a indiqué le BEI dans un communiqué. 

La route 155 entre la route 159 et la route des Défricheurs a été fermée toute la journée en raison de l’accident. 

Un détour a été mis en place par les routes 153 et 159. Or, un accident s’est produit en après-midi sur la route 153 à Hérouxville, entraînant la fermeture de cette route pendant quelques heures. 

Vers 13h45, un automobiliste qui circulait en direction nord aurait dévié de sa voie et percuté un camion lourd qui allait en sens inverse. 

Le conducteur du véhicule, un homme de 66 ans de Shawinigan, a subi des blessures graves, puis son décès a été confirmé en soirée, a précisé le porte-parole de la Sûreté du Québec, le sergent Stéphane Tremblay. 

Le conducteur du camion a subi des blessures qui ne mettent pas sa vie en danger. 

De plus, deux motocyclistes ont été blessés en circulant dans les débris de la collision. L’un d’eux a subi des blessures sérieuses, mais qui ne mettrait pas sa vie en danger. 

L’enquête suit son cours pour déterminer les causes et circonstances de l’accident. 

Vendredi soir, une voie demeurait fermée sur la route 153. 

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.