En campagne, le chef du Parti saskatchewanais Scott Moe doit défendre son passé

REGINA — Le chef du Parti saskatchewanais, Scott Moe, a passé une autre journée de campagne électorale, mercredi, à défendre son passé — cette fois pour une accusation de conduite avec facultés affaiblies datant de 1994.

Lors d’un arrêt de campagne à Regina en vue du vote provincial du 26 octobre, M. Moe a révélé qu’à 20 ans, il avait été accusé de conduite avec facultés affaiblies et d’avoir quitté les lieux d’un accident.

Scott Moe a dévoilé très peu de détails sur l’accident, sauf pour dire qu’il avait échangé des informations avec le propriétaire de l’autre véhicule, que la police avait été avertie et que les accusations avaient finalement été abandonnées. Un porte-parole de M. Moe a par la suite précisé que les accusations avaient été suspendues.

Lors d’une annonce de campagne, M. Moe a assuré qu’il était innocent.

Le chef du Parti saskatchewanais a plusieurs infractions à son dossier de conduite.

En 1997, il a été condamné pour ne pas s’être arrêté complètement et avoir conduit sans la prudence et l’attention requises lors d’une collision dans laquelle une femme est décédée. Cinq ans plus tôt, il avait été reconnu coupable de conduite avec facultés affaiblies à l’âge de 18 ans.

«Ce n’est pas qui je suis. Cela fait partie de qui j’étais», a affirmé M. Moe.

Lorsqu’on lui a demandé s’il avait bu de l’alcool avant de prendre le volant lors de l’accident de 1994, M. Moe a répondu: «J’en avais eu ce jour-là, mais j’étais innocent des accusations.»

Il a expliqué qu’il avait gardé les accusations précédentes privées car il n’y avait pas eu de condamnation. Il a dit qu’il en parlait maintenant à cause de la campagne. Cependant, il a également suggéré que quelqu’un d’autre aurait pu divulguer les informations.

Scott Moe est l’un des six candidats du Parti saskatchewanais qui a été reconnu coupable de conduite avec facultés affaiblies.

Le Nouveau Parti démocratique a révélé que cinq de ses candidats ont également été condamnés pour conduite avec facultés affaiblies et un a été reconnu coupable de conduite dangereuse causant des lésions corporelles.

La Saskatchewan est aux prises avec certains des taux de conduite avec facultés affaiblies les plus élevés parmi les provinces et le gouvernement a imposé des sanctions plus sévères pour s’attaquer au problème.

Laisser un commentaire
Les plus populaires