En Inde: 11 autres corps récupérés, une semaine la rupture d’un glacier de l’Himalaya

NEW DELHI — Onze autres corps ont été extirpés des vallées remplies de boue, de roches et de débris dans le nord de l’Inde, une semaine après l’inondation causée par la rupture d’un glacier dans l’Himalaya.

Le bilan officiel des victimes est passé à 49 morts, selon les données fournies par les équipes nationales d’intervention en cas de catastrophe. Ce bilan est appelé à s’alourdir tandis que 155 personnes manquent toujours à l’appel.

L’effondrement d’une section d’un glacier de Nanda Devi, survenu dimanche dernier, a provoqué une inondation dévastatrice.

Une porte-parole des équipes nationales de recherches et de sauvetage, Krishan Kumar, a précisé que cinq dépouilles ont été récupérées d’un tunnel sur les lieux du projet hydroélectrique de Rishiganga, là où le travail se poursuit dans l’espoir d’y trouver des survivants.

Les sauveteurs ont recours à des pelles et à de la machinerie d’excavation dans l’espoir de pouvoir secourir des dizaines de travailleurs emprisonnés sous les décombres.

Six autres corps ont été découverts dans le village à proximité.

Des scientifiques sont aussi à la recherche de ce qui a causé la rupture du glacier. Ils soupçonnent notamment une avalanche ou une accumulation d’eau.

D’autres chercheurs estiment que les changements climatiques pourraient être en cause avec le réchauffement de la planète.

Par Ashok Sharma, The Associated Press

Laisser un commentaire