Encore des ratés pour le système de train léger d’Ottawa

OTTAWA — Le système de train léger d’Ottawa a connu une autre journée difficile mardi. Certains trains sont restés à l’arrêt à cause d’un problème de roues, selon les autorités.

La Ville d’Ottawa a mis en cause l’entreprise qu’elle a embauchée pour concevoir, construire et entretenir la ligne de train, qui a été mise en service l’automne dernier.

Depuis, le service a été interrompu à plusieurs reprises en raison notamment de portes de train bloquées et de problèmes dans les ordinateurs de bord.

Pas plus tard que la semaine dernière, un important câble d’alimentation électrique aurait été coupé par un train, privant de courant certains tronçons de la ligne.

Mardi matin, des trains ont été retirés des rails parce que certaines parties de leurs roues se sont aplaties. Cela se produit par le frottement des roues métalliques sur les rails métalliques, mais ce problème est censé pouvoir être évité par un entretien régulier.

Une citoyenne membre de la commission des transports en commun de la ville a noté que plusieurs des problèmes survenus au cours des derniers jours, lors du premier épisode de neige et de grand froid de la saison à Ottawa, avaient été relevés lors des essais hivernaux menés l’an dernier.

«Ce système n’était pas prêt à être lancé en septembre, il n’aurait pas dû l’être, et des tests supplémentaires auraient dû être effectués pour s’assurer que toutes les lacunes qui avaient été identifiées allaient effectivement être corrigées pour l’hiver à venir», a déclaré Sarah Wright-Gilbert.

La commission des transports en commun supervise les opérations des services de train et d’autobus d’Ottawa, mais le contrat de construction et d’entretien de la ligne ferroviaire a été géré par un comité distinct du conseil municipal.

Le système de train léger, qui a coûté 2,1 milliards $, a été financé par des fonds municipaux, provinciaux et fédéraux.

Les plus populaires