Encore un décès au foyer de soins de longue durée Northwood de Halifax

La Nouvelle-Écosse a signalé mercredi un autre décès lié à la COVID-19, toujours à l’établissement de soins de longue durée Northwood de Halifax.

Au total, la COVID-19 a fait 57 morts en Nouvelle-Écosse, dont 51 à ce seul foyer Northwood. La province a aussi recensé un nouveau cas, mercredi, pour un bilan total de 1045 cas confirmés, dont 956 personnes guéries.

Contrairement à la plupart des autres provinces, la Nouvelle-Écosse n’a toujours pas dévoilé son plan global de déconfinement. Les parcs et les sentiers pédestres sont toutefois ouverts depuis plusieurs semaines et vendredi, le gouvernement a adopté la politique de «bulle familiale» pour deux ménages. Certaines activités sportives plutôt individuelles sont aussi autorisées depuis samedi.

La Nouvelle-Écosse avait été la dernière province à enregistrer des cas de COVID-19, le 15 mars; le gouvernement provincial a décrété l’état d’urgence sanitaire une semaine plus tard. Plus tôt cette semaine, le premier ministre Stephen McNeil a laissé entendre que son gouvernement pourrait bientôt assouplir davantage de restrictions.

Le docteur Robert Strang, médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, a indiqué que les derniers chiffres sont encourageants et que certaines entreprises pourraient rouvrir au début de juin.

Pas de nouveaux cas au N.-B.

Au Nouveau-Brunswick, cela fait maintenant deux semaines que la province n’enregistre aucun nouveau cas de COVID-19. Les 120 cas recensés au Nouveau-Brunswick se sont tous rétablis et on n’a déploré aucun décès dans cette province.

La médecin hygiéniste en chef de la province, la docteure Jennifer Russell, a admis que ce bilan fait l’envie du Canada et d’une grande partie du monde. Mais elle rappelle qu’il est important de continuer à suivre les consignes de santé publique car il y aura une deuxième vague d’infections — et personne ne sait à quel moment.

De son côté, le premier ministre Blaine Higgs a annoncé mercredi que de nombreux travailleurs de la santé en première ligne qui gagnent moins de 18 $ de l’heure recevront un supplément de 500 $ par mois, pendant 16 semaines.

Pas de nouveaux cas non plus à T.-N.-L. et à l’Î.-P.-É.

À Terre-Neuve-et-Labrador, cela fait aussi près de deux semaines que l’on n’a pas signalé de nouveaux cas. La docteure Janice Fitzgerald, médecin hygiéniste en chef de la province, affirme que sur les 260 cas confirmés jusqu’ici, 253 personnes sont maintenant guéries. Trois personnes sont mortes dans cette province et trois personnes sont à l’hôpital, dont une aux soins intensifs.

La docteure Fitzgerald a remercié les citoyens pour leur discipline, mais elle a rappelé que les consignes de santé publique sont toujours importantes pour maintenir le nombre de cas au plus bas.

Dans l’Île-du-Prince-Édouard, où il n’y a toujours pas de nouveaux cas là non plus, le premier ministre Dennis King a indiqué que la province amorcera bientôt le processus visant à accueillir les villégiateurs saisonniers. À compter du 1er juin, ces visiteurs saisonniers pourront demander un laissez-passer pour se rendre dans l’île. Ces visiteurs devront respecter une «quatorzaine» — et démontrer qu’ils auront suffisamment de soutien dans leur entourage pour traverser cette période d’isolement.

La phase 2 du plan de déconfinement de l’île commencera vendredi. Cette phase prévoit la réouverture de commerces de détail et de garderies, ainsi que la possibilité de rassemblements de cinq personnes au maximum à l’intérieur et de 10 personnes maximum à l’extérieur.