Ennuis de santé: le premier ministre du Japon, Shinzo Abe, quittera son poste

TOKYO — Le premier ministre du Japon, Shinzo Abe, a affirmé vendredi qu’il entendait quitter son poste en raison de la résurgence d’ennuis causés par un problème de santé chronique.

Shinzo Abe souffre depuis l’adolescence de colite ulcéreuse, une maladie inflammatoire qui a été contrôlée dans son cas par des traitements.

Une aggravation récente de son état le contraint à de nouveaux traitements par injection qui n’offrent pas de certitude de guérison, ce qui l’incite à quitter son poste à la tête du gouvernement nippon.

Le premier ministre a fait part vendredi de sa frustration de devoir renoncer à ses fonctions sans avoir pu achever certains de ses objectifs, notamment à propos des relations difficiles du Japon avec la Corée du Nord et la Russie. Son mandat devait prendre fin dans 13 mois.

Shinzo Abe entend rester en poste jusqu’à ce que son parti élise un nouveau chef et que le Parlement en approuve la nomination.

 

Laisser un commentaire
Les plus populaires