Énoncé économique: des mesures seront soumises à un vote de confiance, dit Trudeau

OTTAWA — Certaines mesures économiques détaillées dans la mise à jour budgétaire du gouvernement fédéral feront l’objet d’un vote de confiance.

C’est ce qu’a indiqué le premier ministre Justin Trudeau lors de sa conférence de presse devant sa résidence de Rideau Cottage, mardi midi.

Le projet de loi a déjà été partagé avec les partis d’opposition, comme c’est la norme depuis le début de la pandémie. Il pourrait être déposé à la Chambre des communes aussi tôt que mercredi, mais il n’est pas clair quand le vote aura lieu. 

Si le gouvernement n’obtient pas l’appui d’au moins un parti d’opposition pour adopter son projet de loi, le pays sera plongé en campagne électorale. 

M. Trudeau s’est dit «raisonnablement confiant» que le projet de loi soit adopté, puisqu’il croit qu’aucun des partis d’opposition ne souhaite une élection anticipée en pleine deuxième vague. «Nous n’en voulons certainement pas une», a-t-il précisé. 

Les partis d’opposition n’ont pas encore indiqué s’ils allaient voter pour ou contre; ils disent qu’ils prendront le temps de bien lire le projet de loi avant de prendre leur décision. 

L’énoncé économique présenté lundi contient plus de 25 milliards $ en nouvelles dépenses pour prolonger et bonifier des programmes existants, et offrir des mesures ciblées pour les industries les plus touchées par la pandémie. 

Le déficit fédéral est en voie d’atteindre 381,6 milliards $ cette année, mais pourrait frôler les 400 milliards $ si la pandémie devait empirer dans les prochaines semaines et forcer de nouvelles mesures de confinement. 

Laisser un commentaire