Enquête sur Bruce McArthur: procédure disciplinaire pour un policier

TORONTO — Un policier torontois impliqué dans l’arrestation, puis la libération, du tueur en série Bruce McArthur en 2016 est accusé d’avoir enfreint les procédures policières dans le cas d’un signalement de violence familiale.

L’avocat du sergent Paul Gauthier a révélé mercredi que son client faisait l’objet de mesures disciplinaires parce qu’il n’aurait pas enregistré sur vidéo la plainte déposée par un homme contre McArthur. Me Lawrence Gridin affirme également que le sergent Gauthier aurait omis de prendre en photo les blessures de la présumée victime dans les 72 heures, comme le prévoit la procédure. Il soutient toutefois que ces blessures ont été documentées dans le dossier.

M. Gauthier est accusé d’insubordination et de manquement au devoir. Les accusations n’étaient pas encore connues jusqu’ici, car le policier n’était pas présent lors de ce qui devait être sa première comparution, mardi, devant le conseil de discipline de la Police de Toronto.

Me Gridin avait déclaré mardi à l’extérieur de la salle d’audience que les preuves montreraient que son client «avait contribué» à l’identification de McArthur comme tueur en série, et qu’il n’avait pas nui à l’enquête sur ses crimes. L’avocat a également soutenu mardi que l’affaire devrait être entendue par un juge plutôt que par un haut fonctionnaire nommé par le chef de police, Mark Saunders. Mais la poursuite et le surintendant qui a présidé l’audience de mardi ont estimé qu’il était trop tôt pour présenter des observations sur cette question.

Bruce McArthur a plaidé coupable la semaine dernière pour les meurtres au premier degré de huit hommes liés au village gai de Toronto. Peu de temps après son arrestation en janvier 2018, l’unité des normes professionnelles de la Police de Toronto avait ouvert une enquête interne liée au travail des policiers dans tout ce dossier. L’enquêteur principal avait découvert des informations «préoccupantes» en revenant sur deux enquêtes précédentes portant sur cinq hommes disparus du village gai.

McArthur avait été interrogé par la police il y a quelques années dans le cadre d’un autre incident distinct.