Entente de principe avec Québec pour 600 ambulanciers paramédicaux

QUÉBEC — Le gouvernement du Québec et des ambulanciers paramédicaux sont parvenus à une entente de principe, vendredi.

Elle concerne les quelque 600 membres de la Fraternité des travailleurs et travailleuses du préhospitalier du Québec, une section locale du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), affilié à la FTQ.

La ministre responsable de l’Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel, et le ministre de la Santé, Christian Dubé, en ont fait l’annonce vendredi soir dans un communiqué. Il est précisé que l’entente demeure confidentielle jusqu’à ce qu’elle soit entérinée par les membres.

«Tel que nous l’avons indiqué dans le plan Santé, c’est aussi en favorisant les services en amont des urgences que nous permettrons à notre organisation du travail d’être plus performante», a précisé le ministre Dubé, ajoutant que l’entente de principe «permettra à la fois d’améliorer les conditions de travail des paramédics et les services de première ligne à la population».

Le syndicat estimait la semaine dernière être dans le dernier droit de la négociation, alors que ses membres sont sans contrat de travail depuis le 1er avril 2020.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.