Entente de principe pour 70 000 fonctionnaires fédéraux membres de l’AFPC

MONTRÉAL — Important déblocage dans les négociations du secteur public fédéral: l’Alliance de la fonction publique du Canada vient de conclure une entente quant au renouvellement de la convention collective pour 70 000 de ses membres.

Il s’agit de ceux qui travaillent dans les services Programmes et administration — la principale unité de la fonction publique fédérale.

Cette entente permettra d’éviter la grève qui se profilait à l’horizon. La tenue de votes de grève avait déjà débuté ou devait débuter — tout dépendant des unités locales — lorsque la pandémie de coronavirus s’est déclarée. Les votes de grève avaient donc été suspendus. L’AFPC prévoyait alors une grève de l’ensemble de ses membres ce printemps.

Les négociations avaient finalement repris le 23 juin avec le gouvernement fédéral, pour ces 70 000 salariés du groupe appelé PA (programmes et administration).

L’entente prévoit des augmentations de 2,8 % en 2018, 2,2 % en 2019 et 1,35 % en 2020.

«Cette entente de principe reconnaît la valeur de nos membres et leur dévouement à l’égard de la population canadienne. En évitant la grève générale, on garantit la stabilité de la fonction publique, dont dépend la population canadienne en temps de pandémie», a commenté Chris Aylward, président national de l’AFPC.

Plusieurs ajustements salariaux et indemnités s’ajoutent à ces augmentations de salaire, notamment pour les fonctionnaires qui travaillent à l’administration de la rémunération, pour les agents des pêches qui portent une arme et pour les agents de libération conditionnelle.

L’entente comporte aussi des améliorations aux congés de maternité, aux congés de deuil, aux congés payés pour obligation familiale.

L’entente sera soumise aux membres, qui devront voter en ligne. L’équipe de négociation de l’AFPC a recommandé à l’unanimité de ratifier cette entente.

Les négociations doivent se poursuivre pour les autres groupes de l’Alliance de la fonction publique, notamment le service de l’exploitation, les services techniques et l’Agence du revenu du Canada.

Au Québec, l’Alliance de la fonction publique du Canada est affiliée à la FTQ, la plus grande centrale syndicale avec plus de 600 000 membres.

Si cette entente est ratifiée, le gouvernement du Canada aura conclu des ententes «visant près de 60 pour cent des fonctionnaires pour cette ronde de négociation», a soutenu par communiqué le secrétariat du Conseil du Trésor.

Le gouvernement demeure résolu à conclure des conventions collectives avec toutes les unités de négociation, ajoute-t-on.

«Je suis heureux que les employés du groupe PA, dont un bon nombre assurent la prestation de services critiques aux Canadiennes et Canadiens pendant la pandémie, aient une nouvelle entente de principe (…). Il s’agit d’un témoignage de notre engagement à conclure des ententes justes et équitables qui tiennent compte du contexte financier et économique actuel», a déclaré le président du Conseil du Trésor, Jean-Yves Duclos.

Laisser un commentaire
Les plus populaires