Entrepôt Sobeys Boucherville: convention rouverte avant l’échéance et renouvelée

La convention collective des 380 travailleurs de l’entrepôt Sobeys à Boucherville, qui avait été rouverte avant son échéance, vient d’être prolongée.

Ce phénomène de la réouverture des conventions collectives avant l’échéance prévue est de plus en plus fréquent, à cause du contexte de rareté de main-d’oeuvre et des difficultés de recrutement. Les employeurs veulent ainsi garder leurs employés et des syndicats y trouvent aussi leur compte. Le tout se fait sans conflit de travail.

Le syndicat des Travailleurs unis de l’alimentation et du commerce, affilié à la FTQ, qui représente ces travailleurs, indique que les employés au sommet de leur échelle, qui devaient recevoir une augmentation de 1 % en 2022, en recevront plutôt une de 6 %. Pour les années 2023 à 2026, les augmentations seront de 3 %, 3 %, 2,5 % et 2 %.

Le nouveau contrat de travail prévoit aussi une augmentation des taux à l’embauche variant entre 22 $ l’heure et 26,46 $ selon la classification.

De même, la prime de soir passe de 0,90 $ à 1,25 $ l’heure et la prime de nuit de 1 $ à 1,50 $ l’heure.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.