Équité salariale: entente pour 2000 préposées à la stérilisation d’équipement médical

MONTRÉAL — Quelque 2000 préposées qui effectuent la stérilisation d’équipements médicaux pourraient toucher des milliers de dollars, en vertu d’une entente de principe qui est intervenue en matière d’équité salariale.

Des plaintes de maintien de l’équité salariale qui remontent à 2010 et à 2015 ont ainsi été réglées par trois organisations syndicales.

Les plaintes concernent quelque 2000 préposées au retraitement des dispositifs médicaux, qui sont des travailleurs — principalement des femmes, puisqu’il s’agit d’un dossier d’équité salariale — qui stérilisent le matériel chirurgical et médical.

Comme il s’agit d’une entente de principe, elle devra être soumise au vote des membres, au cours des prochains jours, pour entrer en vigueur.

D’ici là, le contenu de l’entente de principe n’est pas dévoilé, les organisations syndicales en conservant la primeur pour leurs membres.

Néanmoins, les organisations syndicales y voient «une victoire importante pour mettre fin à la discrimination salariale dans le réseau de la santé». 

L’entente a été conclue par la Fédération de la santé et des services sociaux, affiliée à la CSN, le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), affilié à la FTQ, et le Syndicat québécois des employés de service (SQEES), affilié à la FTQ.

La Loi sur l’équité salariale permet de vérifier si les personnes qui occupent des emplois majoritairement féminins touchent un salaire égal aux personnes qui occupent des emplois majoritairement masculins et qui sont de même valeur.

Une fois l’évaluation initiale de l’emploi réalisée, l’évaluation du maintien de l’équité est faite aux cinq ans, puisque la situation, les exigences d’un emploi peuvent changer.

Quant aux plaintes de maintien de l’équité salariale touchant le personnel de bureau et de l’administration, elles n’ont toujours pas été réglées.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.