Espagne: trois hommes encornés lundi au lâcher de taureaux de la San Fermín

PAMPELUNE, Espagne — Le cinquième lâcher de taureaux quotidien du festival de la San Fermín de Pampelune, dans le nord de l’Espagne, a laissé lundi trois personnes encornées par des bêtes et trois autres avec des ecchymoses, selon le bilan dressé par la Croix-Rouge espagnole.

C’était la première fois que des personnes étaient encornées lors du festival de cette année. 

Les organisateurs du festival ont précisé que l’un des coureurs encornés était australien et que les deux autres étaient espagnols. Aucun n’était dans un état de santé grave.

Des images télévisées ont montré un taureau frappant à plusieurs reprises un coureur, puis en enfonçant un autre à l’arrière de la jambe.

Le spectacle a duré un peu plus de trois minutes alors que des centaines de coureurs, pour la plupart des hommes, couraient frénétiquement devant et aux côtés de six taureaux de combat alors qu’ils chargeaient dans les rues pavées de la ville.

Huit personnes ont été encornées en 2019, le dernier festival de la San Fermín avant l’interruption de deux ans imputable à la pandémie de COVID-19. 

Trois autres lâchers de taureaux dans les rues étroites de Pampelune doivent avoir lieu d’ici la fin du festival, jeudi.

Seize personnes sont mortes lors des lâchers de taureaux de Pampelune qui ont lieu depuis 1910; le dernier décès est survenu en 2009.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.