Essais d’alerte au public mercredi partout au Canada, sauf au Nunavut

OTTAWA — Toutes les organisations provinciales et territoriales de gestion des urgences effectueront ce mercredi des essais d’alerte au public au Canada, sauf au Nunavut.  

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) précise que ces essais seront diffusés à la télévision, à la radio, ainsi que sur les appareils mobiles compatibles et connectés à un réseau sans fil LTE ou à un réseau sans fil 5G plus récent.   

Les appareils compatibles peuvent réagit différemment aux alertes au public selon la marque, le modèle et le système d’exploitation de l’appareil.   

Les essais réguliers du Système national d’alertes au public permettent aux intervenants de valider et d’améliorer le rendement et la fiabilité du système pour veiller à ce qu’il fonctionne comme prévu en cas de situation mettant la vie en danger.   

Les messages d’alerte d’essai seront identifiés comme tels et ne nécessiteront aucune action de la part des Canadiens.   

En Ontario, le message sera transmis à 12h55 et au Québec à 13h55, heure de l’Est dans les deux cas. Dans les Maritimes, il sera entendu à l’heure de l’Atlantique à 10h55 au Nouveau-Brunswick, à 12h55 à l’Île-du-Prince-Édouard et à 13h55 en Nouvelle-Écosse.   

Le CRTC signale que depuis janvier 2019, des centaines de messages d’alerte en cas d’urgence ont été transmis avec succès par les autorités chargées de la gestion des urgences. Il est reconnu que ces alertes ont permis de sauver des vies.   

Ces alertes sont jugées importantes en temps de crise et ont récemment été utilisées pour relayer des informations cruciales au public concernant la pandémie de la COVID-19.

Laisser un commentaire